Rendez vous avec miss Macaron…

Qui n’a pas une obsession ? ( hein 🙄 ) Enfin, je veux dire culinaire !?

Ce moment où tu te dis que cette recette est trop compliquée… tu n’y arriveras pas, c’est une perte de temps, d’effort et de moyen !

“Est-il préférable de laisser tomber avant même d’essayer ?”

Réponse dans mon obsession culinaire favorite.

Une histoire de macaron

Je déteste les macarons ! Non, je devrais plutôt écrire que je détestais les macarons.

On s’est rencontré la première fois au Québec, et c’est miss A qui m’en avait apporté. Dès la première bouchée ce fut la douche froide… “quoi c’est ça les macarons, tout ce tapage pour ça !?”

J’ai été déçu, mais je suis resté ouvert pour un prochain rendez-vous.

Par la suite, j’ai eu l’occasion de goûter une version vraisemblablement industrielle… Les ganaches étaient simples, du chocolat, café, pistache et caramel. Croyez-le ou non, mais ils étaient bons ! Ce fut le début de l’obsession 😕

Pour terminer, je me suis rendu dans une boulangerie pâtisserie de la place et “surprise” il proposait des macarons. Hésitant, j’ai fini par me lancer et franchement, il était très bon ! L’instant d’après, le pâtissier fit une apparition pour scruter sa vitrine, j’ai profité de l’occasion pour lui demander quelques conseils.

Pour mettre toutes les chances de mon côté j’ai demandé des conseils à miss K, qui se reconnaîtra ! Et of course, j’ai squatté  des vidéos et lu pas mal de recette de Mercotte.

La recette qui suit est tirée de mon livre “l’atelier en pâtisserie”.

Ingrédient :

  • 125 g de sucre
  • 50 g d’eau
  • 2 x 46 g de blanc d’œuf
  • 125 g de sucre glace
  • 125 g de poudre d’amandes
  • Colorant

Préparation :



 

Meringue italienne

– Réaliser le sirop, en faisant bouillir l’eau et le sucre jusqu’à 90° dans un premier temps, l’objectif est d’atteindre les 115° (un thermomètre est indispensable!).

– Une fois à 90°, monter la moitié des blancs en neige et incorporer le sirop délicatement à 115° en fouettant jusqu’à refroidissement à 50°. On obtient la meringue italienne !

m5

Macaron

– Mixer la poudre d’amande et le sucre glace, tamiser et incorporer l’autre moitié des blancs d’œufs. Mélanger avec une Maryse.

 

– Ajouter la meringue à cette préparation et macaronée, c’est à dire mélanger en partant du centre vers l’extérieur du récipient toujours avec la Maryse.

m8

– Mettre l’appareil dans une poche munie d’une douille lisse, et chasser l’air à l’aide d’une corne.

– Sur une plaque perforée, dresser vos macarons en quiconque sur du papier cuisson.

m9
première erreur, ne pas enfourner sur une lèchefrite

– Tapoter la plaque puis enfourner à 150° chaleurs tournantes, pendant 14 min (ça, c’est pour mon four)

m10
Après plusieurs essais
m20
Ganache dulcey

Une dernière bouchée de conclusion

Comme dit Mercotte : “surtout ne pas décider tout d’un coup hop, je fais des macarons pour ce soir, sûr ça ne va pas marcher !”

Le macaron ne se fait pas sur un coup de tête, il faut creuser la question ! Et quand ça ne marche pas ? Chercher à comprendre les erreurs et recommencer sans se décourager, il faut voir cela comme un bon challenge !

J’ai réalisé avec du colorant liquide (à éviter…) en attendant ma commande de colorant en poudre. Maintenant que j’ai compris le truc ça va être la fête du macaron !

Pour cette recette, j’ai réalisé une ganache montée dulcey. La prochaine fois, pourquoi pas une ganache au fruit de la passion ou encore… bref, les idées sont infinies !

Cette fois, le rendez vous n’a pas été loupé 😉

Et vous, avez-vous pris rendez-vous avec la miss Macaron ? Avez-vous une ganache préférée ?

4 thoughts on “Rendez vous avec miss Macaron…”

  1. Merci Asakura pour ta recette et le clin d’oeil 😉
    Je recommencerai à pâtisser ce cher Monsieur macaron 😊
    Merci encore.

    1. Merci à toi pour les bons conseils, je ne compte pas le nombre de fois que j’ai du recommencer lol. Elle aime se faire désirer Madame Macaron^^

  2. Je confirme que se fut bon. Imaginez donc ma déception quand j’ai appris que Mr L a jeter certains macarons parce qu’ils “fissurés” . Bref, très bon avec un arrière goût de pas assez.

    1. 😯 Dit la Miss qui n’a pas voulu que je prenne sa recette des bakes… parce que madame n’était pas sur du résultat 🙄

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *